Sac blanc en tissu
Créations

Le sac d’un fou

Certains fous ont un sac de vide, un vide si immense que l’on ne trouve rien, non pas que ce soit mal compartimenté, vous n’y trouverez rien, ni émotion, ni opinion, ni réaction, ni champignon. 

D’autres ont un sac de plein, dont les coutures tiraillées témoignent souvent d’un trop-plein ; on y trouve de tout alors, sans ordre ni harmonie, sans étagère ni étiquette, et comme le tout est là, la chose diffuse devient res, le rien qui est ce quelque chose. Dans ce sac, on perd la main avant de l’avoir mise sur _

Et puis il y a le sac de trop, celui de trop de tout, de rien, de plein, à défaut d’être celui dont on peut se passer. Il est celui que l’on ne peut soulever, qui pèse si lourd qu’il nous enterre jusqu’au bout des cheveux, celui où trop d’excès cohabitent, tout est cacophonie d’émotions contraires et pourtant tout domine. Un trop de tout qui déchire les tissus, arrachent les poches, pour un capharnaüm d’oxymores ambulants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.